Pré-clôture annuelle : optimiser pour sauvegarder vos marges et votre rentabilité

Souvent, la clôture annuelle des comptes est vue comme une obligation légale qui se résume à la production d’un bilan pour le service des impôts, le greffe ou le banquier.

Pire, une grande majorité des entreprises a la fâcheuse tendance à ne jamais revenir sur ses exercices clos !

Pourtant, au titre des cotisations patronales notamment, des sommes conséquentes et indûment versées peuvent encore faire l’objet de récupération sur les 3 derniers exercices.

Un exemple de poste de déperdition important : le traitement de la réduction Fillon.

Encore amendé en 2017, le régime Fillon, qui représente un poste très important d’économies, (jusqu’à près de 5.000 € par an et par salarié), est très mal maitrisé par les employeurs et constitue souvent pour eux à la fois une perte sèche de ressources et la 1ère cause de redressement lors des contrôles Urssaf (selon une étude réalisée par l’ACOSS en 2013).

Anticipez la détermination de la réduction Fillon, mais aussi du CICE ou de l’application du taux réduit de cotisation d’allocations familiales en faisant appel au savoir-faire et aux outils spécifiques qu’A2E CONSULTANTS met à votre disposition.

Si vous n’avez pas le temps ou vous ne pouvez pas réaliser ces analyses par vous-mêmes, profitons-en pour croiser nos regards et additionner nos compétences pour préserver ainsi le maximum de marges financières, de rentabilité et de trésorerie pour votre entreprise.

 

Je serai ravi de pouvoir vous aider sur ce sujet

Connectons-nous par mail ou téléphone !

06.03.79.65.33

alain.larab@a2e-consultants.fr

https://www.linkedin.com/in/alain-larab/