Optimiser, c’est aussi profiter des dispositifs publics pour soutenir les entreprises dans leur développement

Même si une subvention ne pourra jamais financer la totalité d’un projet, les entreprises intègrent trop peu les aides et subventions dans leur réflexion sur leurs investissements et leur développement.

Pourtant, décrocher le financement d’un projet pour une entreprise est en soi une démarche d’optimisation… de ressources.

 

Comment initier sa démarche de recherche de subventions ?

Pour savoir à qui s’adresser, il est indispensable d’identifier la problématique publique à laquelle le projet apporte une réponse ou une solution.

 

En effet, plusieurs problématiques ou thématiques peuvent se chevaucher. Dès lors, il est important d’avoir une vision claire de son projet à venir pour pouvoir solliciter très en amont le potentiel financeur.

 

Il existe de nombreuses bases de données centralisant quasiment l’ensemble des dispositifs d’aide existants. Toutefois, même si ces bases sont bien mises à jour, il est fortement recommandé de consulter directement les organismes financeurs.

 

Il est préférable de valider toutes les informations avant de se lancer dans la constitution d’un quelconque dossier car le terrain des subventions est contingent. Un dispositif peut rapidement expirer ou être prolongé au-delà des deadlines initiales.

 

Le dossier de demande devra être d’autant plus étayé que les subventions ne sont jamais un « droit ». L’organisme financeur (Région, État,…) peut refuser son aide et sa décision est discrétionnaire.

 

L’aide publique étant par nature incitative, il convient de démontrer que le soutien financier est déterminant dans le projet. Un projet déjà décidé et engagé ne pourra pas être soutenu financièrement car l’effet incitatif de l’aide ne pourra plus être démontré.

 

Je serai ravi de pouvoir vous aider sur ce sujet

Connectons-nous par mail ou téléphone !

06.03.79.65.33

alain.larab@a2e-consultants.fr

https://www.linkedin.com/in/alain-larab/