Si une grande majorité de grandes entreprises déclarent avoir déjà obtenu une aide, moins de 40 % des PME et des TPE bénéficient de la manne publique.

La raison réside principalement dans un manque de ressources dans les TPE-PME pour identifier les aides existantes. Il n’existe pas moins de 6 000 dispositifs d’aides publiques (cf. aides-entreprises.fr) à destination des entreprises, portés par de très nombreux acteurs et structures.

Chaque année en France, l’Etat consacre plus ou moins 60 milliards d’euros d’aides publiques. Des aides qui bénéficient prioritairement aux grands groupes.

 Les enquêtes dénoncent souvent un dispositif pléthorique d’aides publiques en faveur des entreprises, bien trop complexe pour être bien utilisé.

 Les pouvoirs publics proposent un répertoire des aides publiques destinées aux entreprises. Cependant, seules les grandes entreprises en tirent profit.

 Les TPE ou les PME quant à elles manquent de ressources pour identifier les aides existantes et constituer des dossiers de demande.

Elles réclament régulièrement une simplification du système et une meilleure information. Elles expriment leur réelle difficulté pour identifier les aides et y accéder facilement.

 La grande majorité des entreprises considère également que les délais de constitution des dossiers de demande d’aides, d’instruction de ces dossiers puis de versement de l’aide sont beaucoup trop longs, en décalage complet avec le rythme d’avancement de leurs projets.

 Face à tous ces griefs, une majorité d’entreprises y renonce.

 Pourtant et paradoxalement, lorsque les PME ont pu bénéficier d’une aide publique, elles reconnaissent bien volontiers que sans cette aide, elles n’auraient pas réalisé leur projet ou que sans l’aide dont elles ont bénéficié, et qui a joué un rôle de levier auprès d’autres financeurs, elles n’auraient pas pu rendre leur projet aussi ambitieux. 

 

Si vous avez des projets, nous avons les ressources pour décrocher (une partie) des financements dont vous avez besoin

Connectons-nous…